Comment conduire une voiture électrique sans permis ?

voiture electrique sans permis

La législation autorise la conduite de certains types de voiture sans permis de conduire. Ces engins au statut particulier concernent les voitures à moteur; mais les véhicules électriques sont aussi concernés par cette disposition. Alors, où peut-on conduire une voiture électrique sans permis ? Qui peut conduire une voiture électrique sans permis ? Détails sur les critères qui définissent la conduite de cette catégorie de véhicule.

Quelle voiture électrique sans permis est autorisée ?

Le marché des véhicules électriques offre plusieurs gammes de voitures en fonction du poids et la puissance de l’engin par exemple. Toutes les voitures électriques ne peuvent pas être conduites sans permis. Les voitures électriques sans permis autorisées sont celles dont la puissance est inférieure à 1 kW. Ainsi, avant de prendre la route à bord d’une voiture électrique sans permis, assurez-vous que sa puissance est réglementaire.

Qui peut conduire une voiture électrique conduire sans permis ?

Plusieurs critères rappellent la conduite d’une voiture électrique sans permis ou voiturette. En effet, pour les personnes qui sont autorisées à conduire une voiture électrique sans permis, la loi a été assez claire. Ces conditions ont rapport notamment à l’âge et l’état civique.

Les personnes qui peuvent conduire une voiture électrique sans permis doivent être âgées d’au moins 14 ans. Elles ne doivent pas être également frappées d’annulation de permis avec une interdiction de conduite d’une voiture. Autrement, une personne qui est sous le coup d’une suspension de permission peut conduire une voiture sans permis. Il en est de même pour une personne frappée d’une invalidation de permis. Il peut prendre le volant d’une électrique sans son permis B.

Enfin, pour les individus qui sont nés après le 1er janvier 1988, le permis AM est obligatoire. À défaut, un titre homologué et remis par un État de l’Union Européenne est accepté.

Démarches administratives nécessaires avant de conduire une voiture électrique sans permis

Avant de conduire une voiture électrique sans permis, il faudrait accomplir certaines formalités administratives.

  • La voiture doit être immatriculée comme tout autre type de véhicule en circulation.
  • L’arrière de la voiture doit porter une plaque d’immatriculation.
  • Le véhicule doit être assuré.

Concernant l’assurance, les tarifs pratiqués pour les voitures sans permis sont moins élevés que ceux des autres engins.

Les règles de conduite sur la route à bord d’une voiturette

Les règles de conduite pour les voitures électriques sans permis sont un peu plus rigides que celles des voitures classiques. Elles imposent par exemple une limitation maximale de la vitesse à 45 km/h. Mieux, le nombre de personnes à bord de la voiturette électrique doit être de deux au maximum. Si vous transportez un enfant de moins de 10 ans, vous devez vous munir d’un système homologué.

Par ailleurs, les principes du Code de la route demeurent les mêmes. Il est par exemple interdit de téléphoner à bord d’une voiture électrique sans permis. De plus, la conduite en état d’ivresse est proscrite.

Enfin, à bord d’un véhicule électrique sans permis, l’arrêt au feu stop est obligatoire ainsi que le port d’une ceinture de sécurité. La violation des règles de conduite d’une voiture électrique sans permis n’engage pas de retrait de point. Toutefois, le paiement d’une amende peut être contraignant. En fonction de la faute, la sanction peut s’alourdir. Le conducteur peut par exemple se voir interdire de prendre le volant pendant 5 ans.